Pas encore inscrit ? | Passe oublié

Pushkar et les passeurs de plat d’amour…

16/01/2011 | | 9 commentaires |

Pushkar et les passeurs de plat d’amour…


Nous voici arrivés dans le Rajasthan, le voyage fut très éprouvant, levés à 4h du matin pour prendre un train qui arrivera avec 2h de retard c’est-à-dire à 13h30...Les nuits sont très froides et nous étions mal équipés, les courants d’air du train ne jouant pas en notre faveur nous perdons quelques orteils dans la bataille glaciale du trajet Agra-Ajmer. Heureusement deux âmes françaises et charitables nous ont offert une couverture polaire dans ce train et quelques sujets de conversations pour pouvoir oublier quelques heures nos pieds glacés. Beaucoup de voyageurs nous avez prévenu que le Nord de l’Inde était moins avenant, moins ouvert et avec une pointe d’agressivité! Nous étions prêts à affronter cette population difficile. Pourtant nous nous sommes aperçus rapidement que c’était nous qui étions trop agressifs vis-à-vis d’eux, trop sur nos gardes à cause des conseils des voyageurs qui ont chacun leurs vécus et leurs anecdotes qui ne seront jamais les nôtres. Et nous nous sommes rapidement détendus…
Nous ne pouvons pas décrire le Rajasthan dans son ensemble mais le dépaysement à Pushkar a été total. Le climat est sec, le soleil omniprésent mais le vent est glacial! Mais c’est le décor en général qui change, les couleurs sont sablées mais les sarris des femmes n’en deviennent que resplendissant. Les enfants sont poussiéreux et mal coiffés de vent sableux. Les hommes portent moins la moustache épaisse mais des turbans orange fluo autour de la tête qui paraissent peser des tonnes. Le temps ici prend des lenteurs incroyable, le soleil ne parait jamais bouger dans ce ciel bleu et les commerçants attendent des interminables minutes les quelques touristes qui leur achèteront pour 12 centimes une bouteille d’eau…Et puis parfois tout s’accélère, un groupe de Sadu passent sur des dromadaires enguirlandés de châles colorés et sur leur passage les gens leur jettent des pétales de rose. Rien n’est habituel pour nous. Tout se découvre et se mélange dans un joyeux bazar aux milles couleurs et senteurs. Chaque visage est charismatique, les femmes ont des piercings immenses dans leur nez et des yeux profonds inspirant une mélancolie, les enfants ne sont pas  aussi souriant que dans le Sud et leurs regards sont étonnement sérieux pour des si petits êtres…Les hommes quant à eux sont des poèmes à eux seuls, entre lassitude et curiosité ils décrochent parfois un sourire discret sur leur visage où des couleurs jaune/orangées sont peintes sur leur front. La parfaite lumière du soleil sur ces instants de vie nous permet de faire des photos superbes (pour un appareil numérique si petit!). Il suffit d’un clic en pleine rue pour immortaliser ce spectacle quotidien se déroulant sous nos yeux où les personnages principaux n’ont aucune conscience de la beauté de leur rôle.Cette ville est d’une contradiction totale, elle est aussi touristique dans la rue principale que calme dans les petites ruelles extérieures; aussi colorée par  les sarris que terne dans ses façades; aussi resplendissante aux abords du lac sacré que déguelasse dans les coins de rue désertique…
Dans toutes ces contradictions nous avons rencontré Gouna (je ne pense pas que cette écriture soit correcte, mais enfin ils m’appellent tous Mauïch au lieu de Maud alors j'ai droit d'écorcher quelques noms!). Gouna a 29 ans et une tête de moins que moi, c’est la gérante de la Guest House où nous logions. Pleine d’énergie et de gentillesse, elle se pliera en quatre pour vous si elle ressent en vous un être bon. De politesse en curiosité et de curiosité en amitié, elle nous a donné des bouts de sa vie indienne…Cette jeune fille gére cette guest house de six chambres. Elle est à la disposition de tout le monde pour faire à manger ou servir un thé à tout instant de la journée. Son frère tenant une autre guest house dans la rue d’à côté elle et sa mère font aussi les lessives pour tous les touristes demandeurs. Gouna, qui a une vie d’hôtelière allant de la direction au ménage, a un père alcoolique qui rentre chaque soir dans des états lamentables et qui réclame un thé à 3h du matin (et c’est comme ça et pas autrement). Gouna a un frère handicapé qui ne sort quasiment jamais de sa chambre et n’aide en rien à cette maison. Gouna a une belle-sœur enceinte qui ne peut plus rien faire et qui lui laisse faire à manger pour tout ce petit monde. Gouna est tellement bonne cuisinière que tous les voisins lui commandent des petits plats qu’elle fait certains soirs pour 40 personnes…Et puis Gouna est amoureuse d’un gars du quartier, de la même caste qu’elle (n’ayez crainte!).Et ce gars là il est amoureux d'elle aussi. Mais quand même son frère et sa mère ne veulent pas qu’elle se marie avec lui, parce qu'il a un mauvais job disent-ils…Et Gouna a terriblement peur de la date de l’apocalyse du 12.12.2012, elle nous en parle avec curiosité pour savoir ce que nous on en pense de cette date, si nous on y croyait nous  à la fin du monde…non parce que Gouna veut se marier avant cette date car dans la religion hindoue mourir avant de se marier ne leur permet pas d’élever leur être. Alors Gouna attend que sa famille accepte qu’elle se marie avec ce garçon…Et Gouna l’excellente cuisinière parle à ses voisins pour que ses voisins parlent à ses parents pour les faire changer d’avis…Et pendant qu’elle attend Gouna cuisine, elle cuisine pour toute sa famille, mais secrètement elle cuisine d’abord pour son amoureux…Et Gouna nous demande si nous pouvons lui rendre un service, si nous pouvons apporter le repas empaqueté avec amour à son gars qui attend  à l'angle de la rue que deux touristes s‘avancent vers lui. Il attend que ces passeurs de plat d’amour lui donne une petite part culinaire de sa bien aimée…en attendant qu’ils puissent enfin cuisiner tous les deux ensemble dans leur coin de cuisine à eux grâce à un mariage, un mariage d’amour…

 
Note : 5.00 - 7 votes



Commentaires
  • par Frédéric Georges 16/01/2011 Alerter

    Merci pour ce charmant partage, c'est beau, c'est touchant, ça vit !

  • par annette 16/01/2011 Alerter

    ouais trop mimi...

  • par manu 16/01/2011 Alerter

    ché mignon tout plein :)

  • par Annie 17/01/2011 Alerter

    Merci les enfants pour ce merveilleux récit haut en couleur et en amour. je vous embrasse Annie

  • par Floriane 17/01/2011 Alerter

    Charmant

  • par binta 17/01/2011 Alerter

    super on s'y croirait.encore!!!

  • par les crevards 20/01/2011 Alerter

    C'est vrai que c'est emouvant... comme elle y met du coeur momo pour raconter des histoires de vie!!!
    Vos recit sont de plus en plus sympa a lire... on aime beaucoup le ton, meme si parfois c'est un peu mielleux (avis de punk...), et le style. On adore aussi l'entete avec les gamins... et on vous adore les deux clowns!!!
    Alors a bientot et portez vous bien!
    Biz yo et lara

  • par Juju 23/01/2011 Alerter

    Terrible, c'est très beau et tellement bien raconté, merci à vous pour nous faire partager ces moments...

  • par Une fille autour de la terre 26/01/2011 Alerter

    Un ptit com d une fille rencontree a Pushkar avec son homme. Vous nous aviez conseille la Maharaja Guest House tres gentillement... :)J espere que vous allez bien tous les deux. Contente de vous lire regulierement. Peut etre a bientot au gres de nos voyages respectifs. ;)

Ajouter un commentaire


Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier Inscrivez-vous!

Si vous ne souhaitez pas vous connecter, mettez simplement
Votre nom Votre email :


 
15/10/2010 | Bombay | 6 commentaires

Bombay

BombaySalut à tous!Après avoir loupé notre correspondance delhi/bombay pour une raison obscure de linguistique (mais aussi je pense de souci d'impression de carte d'embarquement) nous voici enfin arrivé!Alors bienvenue à tous à Bombay! Première sensation: la chaleur humide étouffante ambiante partout, c'est la première chose qui frappe en ... Lire la suite

 
21/10/2010 | arambol, india | 0 commentaire

Arambol ou la plage aux vaches

Arambol ou la plage aux vachesArambol, le 20 Octobre Nous voici donc à Arambol après 14h de bus de nuit et à l'arrivée une pluie torrentielle mais ça y  est  nous sommes maintenant en mode vacances! Le coffre du bus ayant pris la pluie toutes nos affaires sont trempés, jean, livres, cerceaux, tout à pris l'eau et l'humidité est telle que rien n'est encore ... Lire la suite

 
23/10/2010 | arambol, india | 2 commentaires

Les jeunes filles de la plage

Les jeunes filles de la plageLa plage n'avait rien d'exceptionnelle et on commençait à chercher autre chose que la plénitude d'une plage, nous  recherchions des paysages inconnus...nous allions faire demi-tour...un petit temple à côté m'intriguait et j'allais me diriger vers lui en attendant qu'Anton démarre le scooter et fasse demi tour ... Lire la suite

 
27/10/2010 | Palolem, India | 5 commentaires

Palolem

PalolemPalolem, 27 OctobreBonjour à tous,Et d’abord je vous remercie pour ces petits mails d’encouragement! Vous commencez à nous manquer ici, parfois on souhaiterait juste vous envoyer un petit texto pour vous dire « RDV sur la plage pour boire une bière! » Nous rencontrons et discutons avec beaucoup de personnes différentes, touristes ou ... Lire la suite

 
06/11/2010 | Hampi, India | 2 commentaires

Hampi et sa magie

Hampi et sa magieHampi,

Nous venons de passer une semaine à Hampi. Après tous ces jours paradisiaques à la plage nous sommes rentrée dans un nouveau monde, une Inde moins touristique et plus religieuse, plus pauvre aussi. Hampi est une ancienne cité oubliée qui a eu son heure de gloire au XVI eme siècle et qui fut ensuite dévasté et ...

Lire la suite

 
08/11/2010 | mysore | 1 commentaire

La misere de Mysore


05h04,  un drôle de bruit me réveille ce matin. Mon ptit momo est malade, elle se bat tant bien que mal pour régurgiter son maigre repas de la veille, dans un vieux seau métallique crado. J'essaie de la réconforter de mon mieux et je descends à la réception pour lui apporter ce qui me semble lui être utile: de l'amour, du PQ et de ...
Lire la suite

 
15/11/2010 | | 2 commentaires

Entre boue et nausée, la traversée

explication: il m'aura fallu 25ans et un voyage en Inde pour me retrouver a l'hopital...je vous epargnerai les details qu'Anton pourra vous raconter en riant au retour (mais sur le coup il a eu une petite frayeur!) Bref si je vous parle mainetant c'est que tout va mieux alors passons! bref cette article est ecrit alors que j'etais encore malade et nauseuse donc la description est dans le meme ... Lire la suite

 
22/11/2010 | Allepey | 2 commentaires

Les filles d'Allepey

Les filles d'Allepey
A force d'aller boire des tchaïs  (thé noir avec des épices et du lait) dans cette petite gargote on commençait à être de la famille. Les petites de 3ans et 6mois avaient des grands yeux noirs pétillants qui ne demandaient que de s'amuser avec ces drôles d'être humains beaucoup plus blanc que leur maman....
Lire la suite

 
25/12/2010 | Auroville, India | 4 commentaires

Le jour où je suis devenue clown

Le jour où je suis devenue clown
Petite explication: Nous sommes depuis 15jours à Auroville, cette ville experimentale n'a rien à voir avec l'Inde et elle est tellement complexe que je ne peux vous l'expliquer en son entier. Je vous laisse lire une petite phrase dites par la Mère,Mirra Alfassa (créatrice de la ville et de cette utopie): « Auroville veut être une cité ...
Lire la suite

 
04/01/2011 | Auroville, India | 2 commentaires

Auroville et ses personnages

Auroville et ses personnages
Et bien nous voilà enfin sortie d'Auroville, nous devions y rester 3 jours et au final notre experience Aurovillienne a duré 1 mois...En fait nous avons fait une tournée avec notre petit numéro ( qui est devenu grand) dans toutes les écoles d'Auroville. De la maternelle au lycée les écoles nous appellaient pour booker les dates car le bouche ...
Lire la suite

 
05/01/2011 | Agra | 1 commentaire

Retour à la réalité indienne.

Après avoir dit au revoir  à tous nos amis d'Auroville, retour à la réalité indienne...Pour rejoindre le Agra nous voilà embarqué dans 20h de transport, d'attente,d'avion,  de réservation, de bus, de taxi, de ricksahw et de klaxon...nous partons d'Auroville à 20h le lundi soir il fait 26°C, nous arrivons à Agra le ... Lire la suite

 
26/01/2011 | Bundi, India | 3 commentaires

Bundi, quand la rue devient magique...

Bundi, quand la rue devient magique...Pour savoir comment nous nous sommes retrouvés à Bundi il faut retourner à Auroville où un français rencontré par hasard avant une représentation nous avait conseillé cette charmante ville qu’il avait visitée 3 ans auparavant.Un mois plus tard et une bonne intuition d’Anton nous amènent donc dans cette ville qui se ... Lire la suite

 
10/02/2011 | | 3 commentaires

Johnny Number One of the desert!

Johnny Number One of the desert!
Abdulah ressera les sangles, vérifia le paquetage d’eau et nous pria enfin de nous mettre en place. Dans une langue inconnue et claquante digne des formules magiques d’Harry Potter, il ordonna à Johnny Number one de se déplier de toute sa hauteur et de toute sa force nous faisant découvrir le paysage, nos yeux à plus 3 mètres du niveau ...
Lire la suite

Devenez Tripper !
Mes trips Carte de mes trips
Mes photos

Mes amis (1 ami)
  • clems Dernière connexion : 14/11/2010
© 2017 Tripper-Tips.com | CGU | Pub | Contacts | Support | Partenaires |Tripper-Tips.com en page d'accueil