Pas encore inscrit ? | Passe oublié

Spectacle version Mariage!

30/11/2012 | | 0 commentaire |

Spectacle version Mariage!

Nous voulions vous parler de nos spectacles dans les écoles où nous sommes toujours très bien accueillis mais après le weekend que l’on a passé nous ne pouvions pas ne pas vous raconter nos aventures…nous avons fait une exception à nos spectacles dans les écoles…nous avons joué dans un mariage! Et un mariage indien ça s’raconte….

 

Tout commence, comme souvent en Inde, avec une rencontre dans le train. Nous entamions notre 15ème heure dans le train et notre patience commençait à avoir des limites quand un indien est venu nous parlé. Nous voyions bien que cet homme était d’un milieu aisé, petite chemise, lunette, accent anglais parfait et téléphone portable à la main. Any, son prénom, est guide espagnol et anglais aux temples de Khajuraho où nous allons. Nous discutons, nous rigolons ensemble et très rapidement nous comprenons qu’il ne nous vendra rien, il nous aide même à la sortie du train à prendre un rickshaw au prix indien!

Le lendemain nous le retrouvons à notre guest house (hôtel pour voyageur à petit budget). Il nous demande un service, l’office du tourisme de Khajurâho à fermer pour aller dans une ville plus grande à côté, un ami à lui veut faire un article dans le journal pour expliquer le  problème car un nombre important de voyageur ne peuvent avoir accès aux informations de la ville, et donc à la clé une chute du tourisme…Bref ils veulent nous prendre en photo devant le bureau fermé pour illustrer l’article de journal, nous acceptons et mimons donc les touristes « pas contents » devant le cadenas fermé du bureau. Cette histoire est déjà surréaliste mais vous allez nous dire, mais le mariage dans tout ça?

En discutant après la photo, nous disons à Any que nous sommes artistes de cirque et que nous faisons des spectacles dans les écoles. Il est très enthousiaste et nous explique que la sœur de sa femme se marie samedi soir dans une ville à 100km d’ici et que nous sommes invités et bien sur nous proposerons un spectacle. Comme il n’existe pas de hasard en Inde, nous devions aller dans cette fameuse ville le samedi soir d’où notre train partait le dimanche matin pour continuer le voyage…Il est donc convenu que nous l’appelions à la sortie du bus, lui trouvera une chambre pour nous et nous amènera au mariage.

Ce fameux samedi, nous partons de Khajuraho pour rejoindre Any dans l’autre ville, Maud commence à s’enrhumer et les 5h de bus (oui 5h pour 100km) avec les fenêtres ouvertes ne l’aident pas à se rétablir. Lorsque nous arrivons dans la ville du mariage nous appelons Any et comme le hasard  n’est jamais désagréable en Inde le mariage se trouve dans la rue d’à côté. Any nous prend donc en voiture et nous explique que l’on peut dormir avec eux ce soir gratuitement…tout se déroule à merveille pour nous.

            En Inde, le mariage est une des plus importantes célébrations de la vie, en gros ils ne font pas les  choses à moitié! Nous nous attendions à une salle des fêtes mais c’est un hôtel entier qui est à disposition, la cour extérieure et le RDC sont pour la célébration, au 1er étage des chambres et les quartiers de la mariée et au 2nde étage de nouveau des chambres et des matelas étalés partout pour que la famille puisse rester dormir.

En arrivant au 2nd étage nous comprenons qu’ils nous laissent une immense chambre avec des lits de 10m de long (pour mettre toute la famille!). On essaie de leur expliquer qu‘un bout de matelas nous suffit mais ils ne veulent rien savoir! Nous sommes leurs invités ! Maud a la chance de pouvoir assister à la préparation des femmes, elle observe discrètement leur faits et gestes. Les femmes commencent par mettre leur sarees de 5 à 7m de long. Celles qui sont mariées mettent leur bijoux en or offert à leur mariage pendant que les jeunes à mariés se lâchent les cheveux et mettent du fond de teint pour paraitre plus blanche. Quant aux petite filles elles ont toute leur robe de princesse avec un pull-over dessous la robe pour éviter d’avoir froid (malgré les 25°C ambiants!). Maud met sa plus belle tenue indienne et un peu de crayon noir et à sa sortie les femmes lui mettent un petit tikka en diamant bleu sur le front assorti à sa tenue. Anton se faisant virer de la chambre il visite le quartier et découvre donc le quartier des mariages, il n’y a que des fleuristes, des vendeurs de feux d’artifice et des décorateurs! Il met ensuite son plus beau pantalon et une chemise  qu’il a heureusement acheté quelques jours avant! Le détail qui tue pour les deux grumeaux: les chaussures! Nous avions le choix entre nos tongs et nos chaussures de montagne…les tongs ont gagné mais on ne pensait pas un jour aller à un mariage avec ça aux pieds!

La famille du marié arrivent avec celui-ci et tout le monde se rue à l’extérieur pour les accueillir. Les hommes dansent devant la voiture du marié, fanfare de cuivre à l’appui  et des feux d’artifices sont tirés à quelques mètres de nous. Les femmes ont des billets de 50 roupies dans les mains et les tournent autour de la tête des hommes pour leur porter bonheur avant de les donner aux gens de « petite » caste qui portent les lampions de la cérémonie. Drôle de spectacle pour nous car nous sentons une forte sensation de hiérarchie et un grand dédain pour les gens des castes inférieurs qui sont les petites mains du mariage (serveur, porteur de lampe, cuisinier, artificier…)

Il y a ensuite une première procession pour le marié en petit comité et entre hommes. De loin nous voyons des prières récitées mais rien de compréhensible pour nous. Les enfants profitent de ce moment pour venir nous voir et nous faire gouter à tous les mets du brunch proposés. Maud a un petit doute sur quelques aliments et s’en souviendra longtemps d’avoir goûter! Anton lui mange tout avec plaisir même les plats les plus épicés. Pendant ce temps, Maud réussi à aller voir du côté de la mariée qui attend au 1er étage. Toutes les femmes sont autour d’elle, sa tenue brille de mille feu mais bizarrement  c’est la seule qui ne sourit pas et qui garde les yeux baissés. Maud ,surprise , demande discrètement à une de ses amies si c’est la nervosité qui la rend si terne. On lui répond rapidement « ça n’arrive qu’une fois dans la vie! ». Pas très compréhensible tout ça. Nous ne serons jamais si c’était le stress, la tradition qui veut ça ou si c’était une détresse profonde, mais la mariée n’a pas souri de la soirée…Nous faisons peut être trop de supposition mais comme 90% des mariages en Inde celui-ci est arrangé, la tristesse sur  son visage était peut être pour elle le seul moyen de manifester son désaccord… Nous n’en serons jamais rien…

Après le ventre plein pour les invités la mariée  descend enfin avec les femmes les plus proches de sa famille et ses amies. La 2ème procession consiste à l’échange de couronne de fleur entre les deux mariés, deux immenses couronnes de jasmin qui sentent délicieusement bon à des kilomètres! Ensuite arrive la séance photo avec les mariés qui sont assis sur des trônes rouges avec en fond une immense décoration de fleur en plastique, toute la famille passe sur les photos. Les deux mariés ne se regardent pas et leurs sièges sont trop éloignés pour qu’ils puissent se tenir la main! Bien sûr la mariée ne sourit toujours pas! Any vient nous voir discrètement et nous demande si on peut jouer maintenant! On accepte et on court dans notre chambre récupérée pointes, tutu, balle et cerceaux, et comme il y a un DJ nous profitons de la musique pour utiliser notre mp3. Nous jouerons devant la scène qui se trouve devant les trônes des mariés (qui auront le spectacle dans le dos). Les invités d’abord surpris arrivent tous en masse pour nous voir faire. Ils sont très réceptifs et tous sortent leur téléphone portable pour nous filmer. Ils applaudissent à chaque mouvement, on se sent comme des stars! Au dernier salut, les hommes plus âgés  sur le côté demandent à Maud de re-danser une dernière fois. Elle accepte et refait une danse complètement improvisée. Après cela elle finit par faire une extinction de voix. Les indiens sont formels sur ce fait, elle a trop donné en dansant et les spectateurs ont du prendre toute son énergie et donc sa voix. Elle, mise plutôt sur le courant d’air dans le bus mais chacun son point d’vue! Bien sûr, après le spectacle rien n’est pareil. Tout le monde nous veut sur ses photos, des enfants aux grand parents nous passons de main en main pour que chacun ait sa photo. On nous serre la main et nous félicite. On  nous remercie d’être là et nous sommes les bienvenus chez toute la famille. Le plus fort souvenir est celui du vieil homme qui nous a béni en nous touchant la tête avec sa main droite, marque de respect que seul les personnes disons « supérieur dans la hiérarchie indienne (caste, âge, profession…)» peuvent être autorisés à faire.

Nous continuons à manger et à danser sur du Bollywood cette fois! Hommes, femmes et enfants sont sur la mini piste de danse et nous remarquons que les jeunes filles connaissent les chorégraphies par cœur! Même Anton se laisse guider et danse avec plaisir au milieu de tout ce monde!

Mais comme souvent en Inde, le contraste se fait sentir. Any revient vers nous et nous demande si nous voulons boire de l’alcool (interdit dans la religion hindouiste et donc non présente au mariage!). Il ne nous laisse pas le temps de répondre que nous sommes entraînés avec les hommes à l’extérieur de l’hôtel, nous montons  dans une voiture des années 70 et on part direction la gare pour aller acheter whisky, eau, coca cola et biscuit apéritif. Lorsque l’on revient 20 minutes après, il n’y a déjà plus de musique et la piste de danse est déjà en train d’être démontée. Les mariés eux sont à la seule table qui a été dressé. Any nous entraîne au 2nd étage et nous allons avec 2 autres hommes dans notre chambre. Any ferme la porte et sert les verres. Nous nous regardons avec Anton d’un air surpris. On a l’impression d’avoir 15ans et de faire quelque chose d’interdit. Les trois indiens boivent leur whisky coupé à l’eau sans glaçon. Ils le sifflent en quelques minutes…Maud réussit à ne boire qu’un fond et Anton prend son temps…Les indiens en générale ne savent pas « apprécier » l’alcool. Ils n’ont aucune notion de ce qu’on appelle « prendre l’apéritif » c’est-à-dire tous discuter autour d’un verre. Eux sont là pour se bourrer vite fait bien fait. Rapidement Any change de comportement. Il parle fort et beaucoup. Il veut qu’on lui pose des questions sur sa religion, il nous explique que c’est la plus vieille religion du monde, que chacun peut la vivre comme il veut tant que ça ne gène pas les autres. Il nous dit que la première fois qu’il nous a vu, il a vu directement une bonne énergie en nous, que nous sommes des gens bien et que nous avons une bonne aura, un bon karma. Nous sommes sans voix (surtout pour Maud qui ne la récupérera que 4jours après!) de ce qu’il rencontre, ça reste confus et tout parait aller trop vite dans sa tête seulement avec un verre de whisky! Tout d’un coup il s’arrête de parler. Il nous dit qu’il faut descendre sinon il n’y aura plus rien à manger! On quitte la chambre tout de suite en faisant attention de cacher la bouteille sous le lit! Au rez-de-chaussée il n’y a plus personne, nous (re) mangeons ce qui reste du buffet. Nous montons au 1er étage, Maud est déçue nous avons loupé la cérémonie qui consiste à ce que les deux mariés tournent 7 fois autour du feu sacré, au 4ème tour la femme est mariée et au 7ème tour elle devient la servante de son mari et doit le considérer comme un dieu. (c’est les mots exactes de la tradition). Ils en sont à la remise des cadeaux. Il y a une prière pour chaque cadeau. Beaucoup de bijoux ont été offert par  la famille de la mariée, la dote étant interdite la mariée doit ramener des biens matériels d’une certaine valeur pour compenser la dote (et en cas de souci financier qui seront revendus). Toutes les femmes de la famille du mari vérifient ensuite chaque bijoux en or, on ne sait pas si c’était par coquetterie, par jalousie ou tout simplement pour vérifier si ce n’était pas du toc! Il est déjà 2h du matin, nous fatiguons et nous partons discrètement nous coucher…Nous rentrons dans notre grande chambre avec la bouteille sous le lit, nous restons longtemps à discuter tous les deux de tout cela. Impossible de dormir, il y a trop de moustique et nous gardons l’image de cette mariée terriblement triste en tête…Le lendemain matin Maud murmure plus qu’elle ne parle et nous voyons la dernier procession du mariage celle qui consiste à  pleurer le départ de la mariée. Le mari l’attend devant la voiture. La mariée et sa famille doivent pleurer très fort le départ de leur fille, leur sœur, leur cousine. Certaines larmes sont bien réelles mais la majorité n’existe pas vraiment, nous sentons bien que la tradition doit être appliquer mais qu’il y a beaucoup de cinéma dans tout ça!

Nous aussi nous partons sans larme mais une pointe d’émotion en quittant certains enfants qui nous ont accompagné tout le long de la soirée. Any et toute la famille nous remercient mille fois, nous faisons de même et nous partons dans le 4x4 blanc d’un des membres de la famille avec chauffeur! On nous dépose devant la gare, tout le monde nous dévisage en sortant de cette belle et grosse voiture, nous avons un peu honte. Dernier au revoir, dernier merci. Nous nous retournons vers la gare, un homme crache, une vache passe, un mendiant nous quémande 10 roupies, nous retournons en Inde fermant cette parenthèse surréaliste qu’est un mariage indien.

 

 

 

 
Note : 3.83 - 6 votes



Ajouter un commentaire


Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier Inscrivez-vous!

Si vous ne souhaitez pas vous connecter, mettez simplement
Votre nom Votre email :


 
15/10/2012 | | 1 commentaire

Alors vous êtes prêts?

-Alors vous partez quand ? « mardi »-Vous êtes prêts ? « presque …»Nos sacs débordent, les médocs trainent encore par terre, le choix des livres incertains, le code de carte Visa in extrémiste, le parcours a changé 15fois depuis la semaine passée!…on est presque prêts !Bien sûr, on n’oublie pas ... Lire la suite

 
20/10/2012 | Dharamsala | 3 commentaires

Le retour au début

Le retour au débutBonjour à tous,Nous commençons notre blog avec une description des 3premiers jours, rassurez-vous nous ne ferons pas comme ça à chaque fois, on écrira plutôt des anecdotes, mais bon la remise en forme mérite d’être racontée!Jour 1:Après un premier vol, une « petite » note salée de bus londonien et une ... Lire la suite

 
27/10/2012 | Dharamsala | 0 commentaire

Free Tibet, Free wifi.

Free Tibet, Free wifi.Bonjour à tous,
Comment va l’Europe?
Ne vous inquiétez pas, nous ne vous avons pas oublié, nous ne nous sommes pas perdus non plus…Nous avons juste eu un souci d’ordinateur qui ne nous a pas permis d’écrire des textes durant quelques jours…et en Inde se prolonge assez rapidement en semaines!
Voilà un mois que nous ...


Lire la suite

 
30/01/2013 | bodnath kathmandu | 0 commentaire

L'hiver à Kathmandu

L'hiver à KathmanduEt bien, voici presque 2 mois que l'on n'a rien écrit par ici...On s'en excuse mais on était assez occupé...et bien oui pendant que vous avez fait vos cadeaux de Noël, que vous avez mijoté des petits plats d'hiver, que vous avez gloutonné chocolat, foie gras et bon vin rouge, que vous avez attendu la fin du monde avec impatience, que vous avez passé ... Lire la suite

 
31/01/2013 | Gorkha , nepal | 1 commentaire

Une journée en notre compagnie?!

Une journée en notre compagnie?!Hep toi, oui toi derrière ton écran , toi qui nous lis, ça te dit de venir en balade avec nous aujourd'hui? Tu es prêt(e)? Tu plonges dans ton ordinateur par le port usb et tu viens nous rejoindre! Allons-y!Alors là il est 7h30, nous ouvrons les rideaux de la chambre et nous découvrons que nous sommes au-dessus des nuages.... Lire la suite

 
18/02/2013 | | 1 commentaire

Récit d'une femme népalaise...

Récit d'une femme népalaise...Je ne sais pas si vous êtes au courant des manifestations en Inde suite à un viol et meurtre collectif d'une étudiante qui a bouleversé tout le pays ---> http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2012/12/23/le-viol-d-une-etudiante-en-inde-provoque-une-polemique-nationale_1809895_3216.html
Ici ça bouge, les répercutions des manifestations ...
Lire la suite

 
01/03/2013 | | 0 commentaire

40h entre Népal et Inde

Nous voilà revenu en Inde. On a cherché un petit moment comment vous expliquez l'intensité du voyage et on s'est décidé à vous décrire notre passage à la frontière entre le Népal et l'Inde...voilà donc 40h entre la fin de notre voyage au Népal et le début de notre retour en Inde.... Lire la suite

Devenez Tripper !
Mes trips Carte de mes trips
Participer au forum
Mes photos

Mes amis (1 ami)
  • clems Dernière connexion : 14/11/2010
© 2017 Tripper-Tips.com | CGU | Pub | Contacts | Support | Partenaires |Tripper-Tips.com en page d'accueil